7 conseils pour conserver le vin à la maison

Publié le , par Nicolas
Catégories :

Voici quelques conseils simples pour conserver le vin de manière efficace :

Conservez le vin à la bonne température

De tous les facteurs qui influencent la qualité du vin stocké, la température est peut-être le plus important. Des températures trop chaudes ou trop froides sont un moyen de gâcher le vin. En général, la température idéale pour le stockage du vin à long ou à court terme est d’environ 13ºC, mais cela peut varier d’un vin à l’autre. 

Pour des recommandations de température concernant des vins spécifiques, consultez le fabricant. Quel que soit le type ou l’étiquette, le vin ne doit jamais être conservé à une température inférieure à -4ºC, ce qui peut provoquer le gel du vin, ou supérieure à 20°C, ce qui peut accélérer le processus de vieillissement et détruire les composés volatils. 

Plus important encore, la température de stockage de votre vin doit être maintenue aussi stable que possible : les fluctuations de température peuvent provoquer l’expansion et la contraction du bouchon, ce qui permet au vin de s’échapper autour de lui.

Stockez les bouteilles de vin horizontalement 

Pour les bouteilles avec bouchon, veillez à stocker votre vin horizontalement dans un casier à vin. En gardant le vin sur le côté, vous aidez à garder le bouchon humide, ce qui est essentiel pour un stockage à long terme, car un bouchon sec peut provoquer des infiltrations et un vieillissement prématuré. S’il n’est pas nécessaire de maintenir les bouteilles de vin à bouchon vissé sur le côté, le stockage horizontal est néanmoins un moyen efficace de conserver vos vins pour un maximum d’espace et un accès facile.

Protégez le vin de la lumière et des vibrations

Que vous le conserviez pendant des mois, des semaines ou des jours, gardez votre vin dans l’obscurité autant que possible. Les rayons UV de la lumière directe du soleil peuvent endommager les saveurs et les arômes du vin. Vous devez également conserver les vins loin des sources de vibrations, comme votre lave vaisselle, ou votre barre de sons. Les vibrations peuvent perturber les sédiments dans la bouteille, perturbant ainsi le processus délicat qui fait que les vins vieillissent bien.

Conservez le vin à un taux d’humidité adéquat

Les extrêmes d’humidité dans votre cave à vin ou votre lieu de stockage peuvent également avoir un impact sur la longévité de votre vin. À des taux d’humidité plus faibles, vos bouchons peuvent se dessécher, laissant le vin vulnérable aux effets de l’oxygène, tandis qu’un taux d’humidité plus élevé peut provoquer le décollement des étiquettes des bouteilles, ce qui les rend difficiles à exposer ou à vendre. En général, le taux d’humidité de votre cave à vin devrait se situer entre 60 et 68 %.

Conservez le vin dans une cave à vin, et non dans un frigo ordinaire 

Si vous ne disposez pas d’un espace de stockage du vin qui soit constamment frais, sombre et humide, une cave à vin avec différentes températures est une bonne idée. Contrairement à un frigo standard, qui conserve vos aliments très froids et secs, une cave à vin conserve le vin entre 10 et 15˚C  et à un taux d’humidité adéquat. Le fait de conserver votre vin dans une cave à vin séparé permet également d’éviter la contamination croisée par les odeurs alimentaires. Si le coût est une préoccupation, n’oubliez pas : le vin peut être un investissement, et dans ce cas, un bonne cave à vin est un moyen de protéger votre investissement.

Servez le vin à la bonne température

Lorsque vous vous apprêtez à servir une bouteille stockée à d’autres amateurs de vin, prévoyez le temps nécessaire pour qu’elle monte (ou descende) à la bonne température de service. Cela permet d’assurer la pleine expression de l’arôme et de la saveur du vin. Le vin rouge doit être servi frais, légèrement en dessous de la température ambiante, entre 12-19˚C. 

La température précise est déterminée par l’âge du vin, les vins plus âgés se conservant mieux à 15-18˚C et les vins plus jeunes à l’extrémité la plus froide du spectre. Les vins rouges aux tanins plus forts doivent être conservés à l’extrémité la plus chaude du spectre de température que les vins rouges plus légers, qui peuvent être conservés à une température aussi froide que 12˚C.

 Les vins blancs, quant à eux, peuvent et doivent être servis plus froids que les rouges. Mais ils ne doivent pas être conservés à une température trop froide pour ne pas altérer les arômes. Le vin blanc doit plutôt être réfrigéré entre 8 et 12˚C. Les vins mousseux blancs doivent se situer à l’extrémité froide de ce spectre, tout comme les vins blancs doux. Le champagne doit être servi le plus froid de tous, à 5-8˚C.

Conservez correctement les bouteilles de vin ouvertes. 

Bien conservée, une bouteille de vin ouverte peut durer de 3 à 5 jours. La clé pour prolonger la durée de conservation d’un vin ouvert et conserver ses qualités originales est de le reboucher rapidement et hermétiquement. 

Pour reboucher le vin, placez un papier ciré autour du bouchon et faites-le glisser dans sa position initiale. La cire facilite l’insertion du bouchon dans le haut de la bouteille et garantit qu’aucune partie du bouchon ne tombe dans la bouteille. Si vous n’avez pas la possibilité de refermer la bouteille, par exemple si le bouchon est éclaté ou s’il a été jeté, un bouchon de vin en caoutchouc peut créer un joint étanche. Enfin, une pompe à vide pour le vin, qui permet d’aspirer l’air d’une bouteille ouverte et de la fermer de manière presque hermétique, est une option d’amélioration du bouchage.