Comment savoir si un vin peut vieillir ?

Publié le , par Nicolas
Catégories :

Vous cherchez un vin rouge pour accompagner le chaperon à Noël ? Vous avez besoin d’un vin blanc pas trop sucré pour accompagner le fromage ? Ou peut-être préférez-vous, dans le flou des achats de Noël et des fêtes, emballer vos cadeaux avec un verre de vin à la main, ou vous détendre avec une flûte de champagne à côté d’un feu crépitant. Tous ces rassemblements à cette époque de l’année peuvent nécessiter le débouchage d’une bouteille.

Les vacances sont l’occasion de sortir vos meilleurs vins de la cave, qu’il s’agisse d’un Barolo magnifiquement vieilli ou de ce Cabernet Sauvignon enfin prêt à boire. Comme tout amateur de vin le sait, la cave est aussi un lieu de collection de vin. Les voyages dans les régions viticoles et les achats chez votre caviste local préféré ont probablement permis de constituer une impressionnante réserve.

À cette époque de l’année, un sentiment de fête plane dans l’air et l’on passe du temps, probablement plus que pendant toute autre saison, en famille et entre amis. C’est la saison idéale pour « faire éclater les bonnes choses ». Mais comment savoir ce qu’il faut boire maintenant et ce qu’il faut garder dans la cave, pour plus tard ?

Tout d’abord, il est important de comprendre le processus de vieillissement et comment il permet d’améliorer un vin. Il existe des raisons précises pour lesquelles vous devez résister à la tentation de déboucher immédiatement une bouteille de vin lorsqu’elle vous tombe entre les mains pour la première fois.

Pourquoi le vin doit-il vieillir ?

De nombreux vins, notamment ceux qui sont plus chers et qui contiennent certains cépages, ne sont pas destinés à être ouverts immédiatement. Ils sont plutôt conçus pour être conservés pendant quelques années, voire une décennie ou deux, avant de réaliser leur plein potentiel. Cela ne veut pas dire que les vins sont imbuvables dès leur mise en vente aux consommateurs ; cela signifie seulement qu’ils ne sont pas à leur meilleur. Que signifie leur « meilleur » ? En quelques mots, la finale doit être longue et s’attarder en bouche. La sensation en bouche devient plus ronde et plus douce avec le temps. Souvent, vous découvrirez de nouveaux arômes et de nouvelles saveurs après quelques années en bouteille. C’est ce qui rend le processus de vieillissement du vin si passionnant : d’une certaine manière, vous découvrez un vin tout neuf.

Il est important de comprendre le processus de vieillissement du vin. Cela peut même vous aider à être plus patient en attendant que votre vin préféré « s’ouvre » (c’est-à-dire qu’il évolue au fil du temps pour devenir plus expressif).

Que se passe-t-il alors que la bouteille est dans votre cave ?

En quelques mots, la composition du vin est en train de changer. Il devient plus souple et plus doux en bouche. Le caractère du vin évolue, pour le mieux, par exemple en diminuant l’acidité, en évitant les arômes de levure et en devenant moins astringent.

Comment faire vieillir le vin (et pendant combien de temps) ?

Il est important que vous disposiez d’une cave à vins de conservation multi-températures ou bien d’une zone à température contrôlée dans votre maison pour faire vieillir le vin. La température idéale se situe entre 12 et 14 degrés. Vous devez également placer les vins à l’horizontale, sur des étagères. Pourquoi ? De cette façon, le bouchon a moins de chances de sécher.

Voici quelques conseils simples et rapides pour savoir combien de temps certains cépages doivent vieillir :

3 à 5 ans : Bordeaux blanc (France), Chardonnay (France)
5-7 ans : Chenin Blanc (France), Merlot (France)
7-10 ans : Bourgogne Blanc (France), Syrah (Californie ou France)
10-15 ans : Rioja blanc (Espagne), Saint-Emillon (France)
15-20 ans : Champagne (France),
20 ans et plus : Sauternes (France), Riesling (Allemagne)

Quand faut-il boire du vin vieilli ?

Votre prochaine question est sans doute : « D’accord, mais quand puis-je ouvrir la bouteille ? Vos critiques de vin préférés – ou même la cave elle-même – vous suggéreront un calendrier, par exemple dans cinq à sept ans ou dans dix à quinze ans. Certains viticulteurs visent même vingt ans pour le vieillissement de leur vin, ce qui est idéal pour marquer un anniversaire de mariage ou commémorer un autre événement important de votre vie. Cependant, le vieillissement n’est pas une science exacte. Chaque millésime évolue différemment. Pendant que le vin vieillit, il est toujours « actif » et évolue – et pas toujours au même rythme, millésime après millésime.

Le moment idéal pour boire du vin rouge

En règle générale, les vins qui sont « bons pour le pique-nique du dimanche » (légers, frais et jeunes) ne bénéficient pas du vieillissement. Parmi les cépages rouges que vous ne souhaitez pas faire vieillir, on trouve le Beaujolais Nouveau et les vins rosés. Ceux-ci doivent être consommés dans l’année qui suit leur mise en vente.

Les vins rouges qui s’épanouissent vraiment après le vieillissement proviennent en partie de la région de Bordeaux en France qui s’appuie beaucoup sur le cépage Cabernet Sauvignon pour la fabrication de ses vins. Vous trouverez d’excellents exemples de domaines viticoles de renommée mondiale, dont le Château Lafite Rothschild, le Château Latour et le Domaine de la Romanée-Conti.

D’autres cépages rouges que vous devriez envisager de faire vieillir sont le Merlot et la Syrah. La plupart des Pinot Noirs ne sont pas destinés au vieillissement. Vous devez les boire dans les trois ans suivant leur mise en vente.

Les moments idéaux pour boire des vins blancs

Contrairement à la croyance populaire, les vins blancs peuvent également être vieillis, mais pas tous les cépages. Ils présentent plus de facettes que les vins rouges, car le résultat final peut ressembler à un vin complètement différent. Ce qui était autrefois la couleur de la paille est maintenant une teinte dorée, semblable au miel. Notez que si vous voyez que le vin commence à ressembler à une nuance brune dans la bouteille, il faut le boire immédiatement et le retirer du processus de vieillissement.

Quels chardonnays faut-il ouvrir maintenant et ne pas conserver dans la cave ? En règle générale, plus les notes de fruits tropicaux sont nombreuses en bouche et moins le boisé est marqué, plus le vin a de chances d’être « jeune et frais ».

Les vins blancs que vous pouvez faire vieillir

Les vins blancs français ont tendance à bien vieillir. L’exemple le plus populaire est le Sauternes, un vin riche et doux originaire de la région des Graves à Bordeaux, en France. Chaque bouteille de Sauternes contient trois cépages : le Sauvignon Blanc, la Muscadelle et le Sémillon. Le Chenin Blanc ainsi que le Bordeaux blanc (plié en Sauvignon Blanc et Sémillon) se comportent bien après un processus de vieillissement. Un autre vin blanc français qui est propice au vieillissement – et qui figure dans les caves de la plupart des collectionneurs sérieux – est le Haut Brion Blanc, un vin du Château Haut-Brion. Les bourgognes blancs vieillissent également bien.