Comment reconnaître la saveur d’un vin ?

Publié le , par Nicolas
Catégories :
verre et bouteille de vin rouge

Quelle que soit l’occasion, nous adorons tous boire du vin ! Le vin est une boisson complexe et il est essentiel d’en identifier les caractéristiques organoleptiques. La dégustation du vin consiste en une évaluation visuelle de la boisson, une évaluation olfactive du bouquet et des arômes, et enfin, une évaluation gustative des saveurs du vin.

Si vous êtes un véritable amateur de vin ou si vous êtes un adepte de l’oenotourisme, vous devez toujours connaître les astuces pour identifier les saveurs du vin. Cela vous aiderait à reconnaître la bonne saveur que vous avez et c’est quelque chose de formidable !

Les principaux goûts du vin

En règle générale, les humains peuvent reconnaître quatre saveurs de base et toutes sont utiles pour reconnaître la saveur du vin.

  • La douceur : Cette saveur agréable est due à la présence de sucre dans la boisson. Facile à imaginer, elle définit la douceur du vin.
  • L’acidité : Il est évident que l’acidité ne procure pas une sensation agréable et qu’elle est causée par les acides présents dans le vin. Cette saveur provoque la salivation.
  • La sapidité : Autre saveur agréable dans la liste, la sapidité fait référence à la présence de sels minéraux dans le vin. L’arôme contribue à la douceur du vin.
  • L’amertume : L’amertume est causée par la présence de polyphénols, en particulier les tanins. Les tanins sont en fait présents dans presque tous les vins, mais leur saveur devrait être imperceptible.

Astuces pour bien déguster le vin et le reconnaître

Votre bouche est limitée à 5 goûts : sucré, amer, acide, salé et tannique ; votre nez est capable de capter 500 parfums. La consommation d’une petite quantité de vin permet une aspiration simultanée de l’air. L’air filtre à travers le vin et transporte les arômes et les saveurs vers l’arrière de votre nez, ce qui vous aide à les détecter. Il est également préférable de goûter votre vin plusieurs fois avant d’en évaluer la saveur et la texture. Chaque gorgée vous racontera une histoire différente, car votre goût s’y habituera davantage.

Les saveurs des vins blancs

Fondamentalement, la quantité de raisins et leur effet de maturation influencent la saveur du vin blanc. Si le vin n’est pas mûr, vous pourrez découvrir un goût d’herbe et de feuilles végétales. S’il est mûr, le vin offrira des saveurs fruitées ou fleuries.

Les saveurs des vins rouges

Leur saveur couvre un large éventail. Les saveurs les plus identifiées sont celles de la rose, des baies et de la violette. Les saveurs fruitées et fleuries sont caractéristiques des vins jeunes. La saveur grillée et fumée est due au processus de vieillissement. Certains vins rouges ont même un goût de café et de cacao.